Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 septembre 2015 2 29 /09 /septembre /2015 06:09

Ajout d’un point à l’ordre du jour du conseil communal chapellois

du lundi 26 octobre 2015

proposé par Bruno VANHEMELRYCK,

conseiller communal «AC - FDF»

ADHESION DE LA COMMUNE DE CHAPELLE-LEZ-HERLAIMONT A LA CHARTE «VIADEM» («VILLE AMIE DEMENCE») EDITEE PAR L’ASBL «LIGUE ALZHEIMER»

Projet de résolution «Proposition d’adopter, dans l’entité chapelloise, la charte ‘ViADem’ (‘Ville Amie Démence’) initiée par l’asbl ‘Ligue Alzheimer’»

Le Conseil communal, siégeant publiquement:

Attendu que, lors de la réunion de l’assemblée législative locale du 02.07.2012, la majorité socialiste a retoqué une motion du conseiller communal libéral social Bruno VANHEMELRYCK préconisant l’adhésion de la Commune de Chapelle-lez-Herlaimont à la charte «ViADem» («Ville Amie Démence») initiée par l’asbl «Ligue Alzheimer»;

Attendu qu’il convient, par conséquent, de proposer la même proposition de résolution concernant une matière toujours d’actualité;

Attendu que, dans les pays occidentaux, l’espérance de vie est passée, depuis 1750, de 27 ans à 78 ans pour les hommes et de 28 à 85 ans pour les femmes;

Attendu que les risques d’altérations neurologiques augmentent sensiblement avec le vieillissement;

Attendu qu’en Belgique, près de 160.000 individus sont touchés par ces diverses formes de pathologies dont 85.000 (+ 50 %) souffrent de la maladie d’Alzheimer;

Attendu que la date du 21.09.2015 a été décrétée «Journée mondiale de la maladie d’Alzheimer»;

Attendu que, dans le cadre du Plan de Cohésion Sociale et en collaboration avec la bibliothèque du T’chapitre, une conférence-débat sur le thème de la maladie d’Alzheimer, menée par l’asbl «Ligue Alzheimer», sera organisée le mardi 16.02.2016, à partir de 19 h 30, dans les locaux de la bibliothèque communale chapelloise;

Attendu que la Cité des Tchats compte une population âgée importante;

Attendu que plusieurs maisons de repos sont, par ailleurs, installées sur le territoire communal, ce qui entraîne un accroissement inéluctable du nombre de seniors résidant à Chapelle‑lez‑Herlaimont;

Attendu que, fort heureusement, une prise de conscience générale permet aujourd’hui d’encadrer de mieux en mieux les personnes atteintes de telles pathologies et leurs proches;

Attendu que la Ligue Alzheimer, association sans but lucratif composée de personnes confrontées, concernées ou intéressées par cette maladie, constitue un réseau de groupes d’entraide et d’antennes téléphoniques qui offrent une information spécifique et empathique aux familles et soignants;

Attendu que la Ligue Alzheimer tente de conscientiser les villes et communes à sa démarche en créant un réseau «Villes Amies Démence» qui espère rapidement s’étendre à tous les pouvoirs locaux en Wallonie;

Attendu que la Ligue Alzheimer asbl a, dans ce but, édité une charte «ViADem» («Ville Amie Démence») visant à encourager au sein de la commune l’assistance aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une pathologie apparentée et à leurs proches;

Attendu que cette initiative doit contribuer à l’amélioration de la qualité de vie de ces personnes;

Attendu que la Province de Liège ainsi que plusieurs villes et communes wallonnes ont déjà adhéré à la charte «ViADem» («Ville Amie Démence») initiée par la Ligue Alzheimer asbl, notamment Amay, Arnsberg, Braine‑le‑Comte, Charleroi, Chaudfontaine, Comines‑Warneton, Gembloux, Genappe, Huy, Juprelle, Liège, Manhay, Marche‑en‑Fammenne, Mons, Nivelles, Seraing, Soignies et Visé;

Attendu qu’il serait judicieux d’adhérer aux principes édictés par la charte «ViADem» («Ville Amie Démence») figurant ci-après et, ce faisant, s’engager publiquement à les appliquer dans la Cité des Tchats:

Charte «ViADem» («Ville Amie Démence»)

Etre une «Ville Amie Démence» a pour but d’encourager l’inclusion au sein de la commune des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une pathologie apparentée, ainsi que celle de leurs proches.

Chaque initiative doit contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une pathologie apparentée et de leurs proches.

Cette charte est accessible à tous les pouvoirs locaux, ainsi qu’aux Provinces.

La sensibilisation

Les objectifs de sensibilisation sont la démystification de la maladie et le changement de mentalité auprès du grand public. Une meilleure connaissance de cette maladie est indispensable.

Les moyens utilisés à cette fin sont l’organisation de conférences annuelles adressées aux malades, à leur famille, aux professionnels de la santé, aux étudiants, ainsi qu’à l’ensemble de la population locale, touchée de près ou de loin par la maladie.

A cet effet, la Ligue Alzheimer propose diverses formations permettant de mieux connaître les différentes formes de démence et d’adapter l’approche des personnes concernées.

Les Agents Référent-Démence, en abrégé Proxidem, formés par la Ligue Alzheimer, seraient en charge de cette sensibilisation.

Le droit à la différence

Il consiste pour chaque personne atteinte d’une forme de démence à se sentir pleinement inclus dans la commune. Les malades doivent pouvoir être entendus et satisfaits dans leurs besoins quotidiens, recevoir une information utile et participer à des activités.

Le droit à la différence c’est la reconnaissance des mêmes droits et devoirs pour tous et la considération de chaque personne comme citoyen à part entière.

Les organes d’information et d’orientation de la personne malade et des proches

En fonction des possibilités financières et des réalités de terrain, la Ville peut mettre en place et développer des services d’information et d’orientation dans lesquels les malades, leurs proches ou toute autre personne intéressée seront reçus et entendus dans divers domaines, notamment celui de la démence.

Ces consultations ont pour but d’analyser les demandes et d’aider les personnes dans leurs démarches. Elles pourraient être assurées par l’Agent Proxidem.

Les villes doivent promouvoir la visibilité de ces services.

Actions et activités au sein de la Ville

Chaque «Ville Amie Démence» s’engage à concrétiser ou à collaborer à la mise en place d’activités et d’actions en faveur des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une pathologie apparentée et de leurs proches.

Les villes doivent désigner un Agent-Référent-Démence (Proxidem) endéans la première année de fonctionnement.

De plus, parmi les actions et activités suivantes, une au minimum doit se tenir au sein de la commune:

  • collaboration au cycle de conférences annuel (Ligue Alzheimer);
  • facilitation de l’organisation de la formation pour proches «Cercles de Soins» (Ligue Alzheimer);
  • participation à la formation pour professionnels (Ligue Alzheimer);
  • organisation d’un Alzheimer Café (Ligue Alzheimer);
  • présence d’une MRS (avec accompagnement centré sur la personne atteinte de démence) ou unité spécifique sur le territoire;
  • présence d’un accueil de jour sur le territoire;
  • accueil en Maison communautaire des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée;
  • organisation d’un service offrant, à domicile, un moment de répit aux proches des malades d’Alzheimer.

Concertations

Les «Villes Amies Démence» sont invitées à collaborer étroitement avec la Ligue Alzheimer ASBL.

Par ailleurs, elles sont tenues d’organiser des réunions de concertation et d’informer les co-signataires de toute nouvelle action ainsi que de l’évolution de celles déjà en place.

Attendu que cette initiative répond au souhait de la majeure partie des administrés;

Vu les articles L1122‑13, L1122‑17, L1122‑19, L1122‑20, L1122‑24, L1122‑26, L1122‑27, L1122‑30, L1133-1 et L1133-2 du Code [wallon] de la démocratie locale et de la décentralisation;

Par …. voix contre ….,

DECIDE:

d’adopter dans l’entité chapelloise la charte «ViADem» («Ville Amie Démence») de la Ligue Alzheimer asbl, libellée comme suit:

Charte «ViADem» («Ville Amie Démence»)

Etre une «Ville Amie Démence» a pour but d’encourager l’inclusion au sein de la commune des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une pathologie apparentée, ainsi que celle de leurs proches.

Chaque initiative doit contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une pathologie apparentée et de leurs proches.

Cette charte est accessible à tous les pouvoirs locaux, ainsi qu’aux Provinces.

La sensibilisation

Les objectifs de sensibilisation sont la démystification de la maladie et le changement de mentalité auprès du grand public. Une meilleure connaissance de cette maladie est indispensable.

Les moyens utilisés à cette fin sont l’organisation de conférences annuelles adressées aux malades, à leur famille, aux professionnels de la santé, aux étudiants, ainsi qu’à l’ensemble de la population locale, touchée de près ou de loin par la maladie.

A cet effet, la Ligue Alzheimer propose diverses formations permettant de mieux connaître les différentes formes de démence et d’adapter l’approche des personnes concernées.

Les Agents Référent-Démence, en abrégé Proxidem, formés par la Ligue Alzheimer, seraient en charge de cette sensibilisation.

Le droit à la différence

Il consiste pour chaque personne atteinte d’une forme de démence à se sentir pleinement inclus dans la commune. Les malades doivent pouvoir être entendus et satisfaits dans leurs besoins quotidiens, recevoir une information utile et participer à des activités.

Le droit à la différence c’est la reconnaissance des mêmes droits et devoirs pour tous et la considération de chaque personne comme citoyen à part entière.

Les organes d’information et d’orientation de la personne malade et des proches

En fonction des possibilités financières et des réalités de terrain, la Ville peut mettre en place et développer des services d’information et d’orientation dans lesquels les malades, leurs proches ou toute autre personne intéressée seront reçus et entendus dans divers domaines, notamment celui de la démence.

Ces consultations ont pour but d’analyser les demandes et d’aider les personnes dans leurs démarches. Elles pourraient être assurées par l’Agent Proxidem.

Les villes doivent promouvoir la visibilité de ces services.

Actions et activités au sein de la Ville

Chaque «Ville Amie Démence» s’engage à concrétiser ou à collaborer à la mise en place d’activités et d’actions en faveur des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une pathologie apparentée et de leurs proches.

Les villes doivent désigner un Agent-Référent-Démence (Proxidem) endéans la première année de fonctionnement.

De plus, parmi les actions et activités suivantes, une au minimum doit se tenir au sein de la commune:

  • collaboration au cycle de conférences annuel (Ligue Alzheimer);
  • facilitation de l’organisation de la formation pour proches «Cercles de Soins» (Ligue Alzheimer);
  • participation à la formation pour professionnels (Ligue Alzheimer);
  • organisation d’un Alzheimer Café (Ligue Alzheimer);
  • présence d’une MRS (avec accompagnement centré sur la personne atteinte de démence) ou unité spécifique sur le territoire;
  • présence d’un accueil de jour sur le territoire;
  • accueil en Maison communautaire des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée;
  • organisation d’un service offrant, à domicile, un moment de répit aux proches des malades d’Alzheimer.

Concertations

Les «Villes Amies Démence» sont invitées à collaborer étroitement avec la Ligue Alzheimer ASBL.

Par ailleurs, elles sont tenues d’organiser des réunions de concertation et d’informer les co-signataires de toute nouvelle action ainsi que de l’évolution de celles déjà en place.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de brunovanhemelryck.over-blog.com
  • : Blog politique et informatif de Bruno VANHEMELRYCK, conseiller communal libéral social "AC" (DéFI, FDF, ex-MR) à Chapelle-lez-Herlaimont. Le contenu de ce site a pour objectif unique de documenter toute personne intéressée par les actions politiques menées principalement au niveau local et doit être utilisé uniquement à cette fin. Je ne peux, en aucun cas, être tenu pour responsable des actions fondées sur les documents ou articles disponibles à partir de ce site.
  • Contact

Recherche

Articles Récents