Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 août 2017 2 08 /08 /août /2017 11:30

 

Réunion du Conseil communal chapellois

du lundi 26 juin 2017

Questions – Réponses

 

 

1°) solution salutaire à apporter au problème d’insécurité affectant la rue du Biri et ses abords en raison de la vitesse excessive de nombreux véhicules automoteurs

 

A l’entame de la réunion de l’assemblée législative locale du 21 mars 2016, je vous signalais divers griefs émis à juste titre par plusieurs administrés résidant à la rue Clémenceau à Godarville, précisément au lieu-dit «place du Marais».  Parmi ces plaintes légitimes figurait notamment le non-respect du sens unique de la rue du Biri, voirie aménagée il y a peu dans le chemin vicinal repris à l’Atlas des chemins vicinaux sous le n° 99.

 

Depuis plusieurs semaines, des habitants des rues Clémenceau, du Biri et de l’Espinette me font régulièrement part des risques attentatoires à leur sécurité et à celle de leurs proches engendrés par la vitesse excessive de nombreux véhicules automoteurs (motos, quads, voitures…) empruntant la rue du Biri.

 

En tant que conseiller communal, il me plairait d’être informé quant aux mesures préventives et coercitives que vous comptez éventuellement prendre à court terme pour éradiquer définitivement certains comportements particulièrement dangereux et subséquemment intolérables.

 

Merci d’avance pour le traitement idoine que vous apporterez à cette situation accidentogène.

 

 

2°) reprogrammation souhaitée du voyage à Bobbejaanland initialement prévu pour les élèves de l’école communale de Godarville

 

Comme vous le savez probablement, un voyage avait été programmé à Lichtaart, en Belgique, pour les enfants fréquentant l’école communale de Godarville, en l’occurrence au parc d’attractions familial «Bobbejaanland», ce qui tout naturellement réjouissait tant les parents que leur progéniture.

 

Malheureusement, ce sentiment euphorique partagé se transforma vite en indignation lors de l’annonce de l’annulation de cette heureuse initiative et son remplacement par une sortie plus locale, moins exaltante, puisque fixée au centre de délassement de Claire-Fontaine.

 

Même si le domaine récréatif de plein air godarvillois revêt d’innombrables atouts (cadre verdoyant situé à proximité d’une réserve ornithologique et d’un lac propice aux plaisirs nautiques – nombreuses activités sportives et de loisirs proposées: plaine de jeux, mini-golf, pétanque, beach-volley… - …), vous conviendrez facilement, me semble-t-il, qu’il ne pourra jamais susciter, surtout aux yeux d’enfants pas toujours favorisés, autant d’émerveillement que le parc d’attractions «Bobbejaanland».

 

Loin de moi l’idée de polémiquer à ce sujet, notamment quant aux motifs invoqués par d’aucuns pour annuler purement et simplement ce qui aurait dû représenter un splendide événement…, mais je ne peux que désapprouver cette décision maladroite de substitution malencontreuse.

 

Sachez cependant que, durant les périodes de crise, comme celle particulièrement dramatique que nous subissons actuellement, les citoyens reprochent, plus facilement et parfois avec raison, aux hommes politiques de ne pas respecter leurs engagements.  Il importe donc, dans ce cas précis, de ne pas décevoir tous les administrés chapellois.

 

Par conséquent, serait-il envisageable, avec l’assentiment du pouvoir organisateur, de la direction et des membres du personnel enseignant, de reprogrammer pour les élèves de l’école communale de Godarville le voyage initialement prévu au parc d’attractions «Bobbejaanland»?

 

Merci d’avance pour l’attention toute particulière que vous prêterez à cette requête.
 

 

3°) obligation légale incombant aux Communes d’entretenir les sentiers vicinaux

 

Vous admettrez volontiers que les sentiers vicinaux constituent un véritable patrimoine collectif d’intérêt général à préserver, pour le léguer intact aux générations futures.

 

Faisant partie du domaine public, les sentiers vicinaux ne peuvent en être retirés que par une décision de déclassement prise par le Conseil communal et ne peuvent pas faire l’objet d’une appropriation privée.

 

Depuis 2007, j’ai maintes fois rappelé, par le dépôt de motions communales, qu’il incombait légalement à la Commune d’entretenir les sentiers communaux, notamment pour qu’ils puissent être accessibles au public.

 

Force est de constater que, durant cette mandature, les services communaux compétents en la matière sont régulièrement intervenus pour rendre la plupart de ces sentiers praticables.

 

Cependant, plusieurs administrés godarvillois m’ont signalé dernièrement le développement anarchique de la végétation sur divers sentiers vicinaux, comme celui menant de la rue de Nivelles à la rue des Culots ou celui longeant la voie ferrée à proximité de la rue Ferrer, ainsi que dans certaines ruelles de l’ancienne Cité à Godarville, précisément entre les rues de la Fraternité et de l’Egalité.

 

En tant que conseiller communal, il me plairait de connaître vos intentions à ce sujet.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de brunovanhemelryck.over-blog.com
  • : Blog politique et informatif de Bruno VANHEMELRYCK, conseiller communal libéral social "AC" (DéFI, FDF, ex-MR) à Chapelle-lez-Herlaimont. Le contenu de ce site a pour objectif unique de documenter toute personne intéressée par les actions politiques menées principalement au niveau local et doit être utilisé uniquement à cette fin. Je ne peux, en aucun cas, être tenu pour responsable des actions fondées sur les documents ou articles disponibles à partir de ce site.
  • Contact

Recherche

Articles Récents