Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juillet 2018 6 14 /07 /juillet /2018 12:58

Réunion du Conseil communal chapellois

du lundi 18 décembre 2017

Questions – Réponses

 

1°) les autorités communales chapelloises et la Ruche Chapelloise ne tentent-t-elle pas de concert d’enfumer les administrés chapellois?

 

A l’entame de la réunion du Conseil communal chapellois du 25.09.2017, dans la partie dévolue aux «Questions – Réponses», j’interpellais les honorables membres du Collège communal, la Commune de Chapelle-lez-Herlaimont étant un sociétaire incontournable de la SCRL «La Ruche Chapelloise», au sujet du nombre inquiétant de logements sociaux inoccupés dans la Cité des Tchats, précisément 71 au 22.09.2017, sans tenir compte des innombrables autres habitations en principe libres puisque mises à disposition pour l’accueil temporaire légitime des locataires de biens immobiliers sociaux en réfection à la rue de la Solidarité et démolis à la rue du Castia à Godarville.

 

Je tiens à rappeler que cette situation est humainement inadmissible car des centaines de ménages sollicitent sans succès depuis des années l’obtention d’un logement social à Chapelle-lez-Herlaimont et financièrement inacceptable car les administrés chapellois sont tenus de contribuer à renflouer les caisses publiques locales en raison notamment d’une gestion quelque peu chaotique corroborée par la non-perception des loyers des habitations sociales disponibles mais non proposées à la location.

 

Triste est de constater que, malgré notre mise en garde, la situation désastreuse susmentionnée s’est encore considérablement aggravée.  En effet, au 06.12.2017, pas moins de 98 logements sociaux étaient inoccupés et aucune réunion du Comité d’attribution au sein de la «Ruche Chapelloise» n’a été programmée au cours du quatrième trimestre…

 

Qu’attendez-vous pour réagir?

2°) mesures urgentes requises pour dynamiser les commerces locaux, pas pour les dynamiter!

 

Durant la précédente réunion de l’assemblée législative locale, j’ai interpellé les membres du Collège communal pour les sensibiliser au sort pas toujours enviable des commerçants chapellois et pour être informé sur la politique que le pouvoir communal socialiste chapellois comptait mener prochainement afin de «booster» les petits commerces locaux.

 

A cette occasion, j’ai également signalé que le mouvement politique pluraliste «AC – Action Citoyenne», particulièrement sensible aux problèmes rencontrés par tous les citoyens chapellois, avait lancé une campagne salutaire, par voie d’affichage, visant à promouvoir les achats locaux, sous le slogan «Ne laissez pas mourir le cœur de notre village.  Favorisez les commerces locaux.».

 

A ce sujet, je tiens à soulever 2 points.

 

Premièrement, en tant que conseiller communal dans un Etat de droit, je m’insurge contre la méthode quelque peu déconcertante, voire intimidante, utilisée par des élus socialistes locaux et plusieurs de leurs sympathisants pour recommander vivement à certains commerçants chapellois de ne plus arborer sur la vitrine de leur magasin une affiche prônant les achats locaux.

 

Je tiens à vous rappeler que de tels agissements, faisant fi de l’esprit d’initiative et de la liberté d’expression qui devraient être encouragés même à Chapelle-lez-Herlaimont, sont totalement contraires aux valeurs démocratiques que devraient en principe défendre tous les mandataires politiques, même certains socialistes englués dans leur sempiternelle doctrine de la pensée unique.

 

Deuxièmement, lors du précédent Conseil communal, l’Echevin du Commerce a notamment prétendu disposer d’un listing de 500 commerces indépendants, professions libérales, complémentaires… mis à jour en temps réel.

 

Dès lors, il est particulièrement regrettable que, sur le site Internet officiel de la Commune de Chapelle-lez-Herlaimont, dans la rubrique «Accueil/Commune/Economie/Commerces», le fichier y afférent est partiellement obsolète et subséquemment erroné car de nombreuses activités qui ont disparu y figurent toujours, même en doublons.  A titre d’exemples: la faillite de la firme AB TRADING, le décès de l’exploitant «Fleurs Alain», la mort du coiffeur à domicile Patrice Bartoli, la cessation des activités de Chapelle Motor, le restaurant «El Paso» dont les bâtiments ont été rasés pour y ériger le magasin Colruyt, la disparition du Café du Village (chez Isabelle), la Banque Dexia est devenue Belfius depuis 2013 alors que le groupe Fortis est dénommé BNP Paribas depuis 2009...

3°) ingérence malsaine du pouvoir communal socialiste local dans la gestion de l’Association des Commerçants

 

Afin d’éviter certains abus, notamment au niveau de l’affectation des deniers publics locaux versés à titre de subventions à diverses associations, il a été convenu que ces dernières devaient obligatoirement produire certains documents, notamment un rapport d’activités, un listing reprenant tous les justificatifs de dépenses respectant la finalité de la subvention octroyée ainsi qu’une copie des justificatifs.

 

Or, sachant que les documents ainsi exhibés doivent permettre aux autorités communales de contrôler l’utilisation des subventions octroyées et que tout conflit d’intérêts doit impérativement être évité, je ne peux que m’étonner de la proposition formulée par l’Echevin chapellois du Commerce de contacter un ami comptable afin que le secrétaire et le trésorier puissent lui confier les documents afférents à la gestion de l’Association des Commerçants.

 

Cette initiative étant officiellement actée dans le procès-verbal de la réunion de l’Association des Commerçants tenue le 05.12.2017, je souhaiterais, en tant que conseiller communal, obtenir quelques explications précises au sujet de la motivation de cette démarche quelque peu singulière.

 

 

4°) mesures concrètes à prendre d’urgence par les autorités communales chapelloises pour lutter efficacement contre les incivilités et le sentiment d’insécurité dans la Cité des Tchats

 

Eu égard aux nombreuses incivilités constatées quotidiennement et aux actes de vandalisme perpétrés dans la Cité des Tchats, notamment le saccage particulièrement odieux du sapin de Noël érigé il y a quelques jours sur le kiosque de la place de Godarville et un véhicule incendié le 15.12.2017 à la rue du 8 Mai, quelles mesures concrètes comptez-vous prendre à très court terme pour éradiquer ces divers fléaux qui empoisonnent la vie des administrés chapellois et contribuent à asseoir un sentiment d’insécurité dans un Village où, pour d’aucuns, il fait bon vivre?

 

Dans un premier temps, ne serait-il pas opportun que les conseillers communaux chapellois adoptent, à l’instar de nombreuses autres communes belges, une proposition de résolution proposée par mes soins le 29.02.2016 visant à la création des Partenariats Locaux de Prévention (PLP), conformément à la charte d'engagement définie par la circulaire ministérielle du 10.12.2010?

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de brunovanhemelryck.over-blog.com
  • : Blog politique et informatif de Bruno VANHEMELRYCK, conseiller communal libéral social "AC" (DéFI, FDF, ex-MR) à Chapelle-lez-Herlaimont. Le contenu de ce site a pour objectif unique de documenter toute personne intéressée par les actions politiques menées principalement au niveau local et doit être utilisé uniquement à cette fin. Je ne peux, en aucun cas, être tenu pour responsable des actions fondées sur les documents ou articles disponibles à partir de ce site.
  • Contact

Recherche

Articles Récents