Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 juillet 2018 4 26 /07 /juillet /2018 15:37

Réponse [humoristique] aux "fake news": le mouvement "AC - Action Citoyenne" défend tous les citoyens, y compris les sympathisants écologistes...

 

lutte [humoristique] contre les "fake news": le mouvement "AC - Action Citoyenne" défend tous les citoyens, y compris les sympathisants écologistes...

Partager cet article

Repost0
26 juillet 2018 4 26 /07 /juillet /2018 13:06
A cause de la Ruche Chapelloise, la distribution du courrier par BPOST sera probablement interrompue dès le 10.08.2018 pour certains habitants de la rue des Déportés à Chapelle-lez-Herlaimont.
 

En effet, BPOST a adressé dernièrement une missive d'avertissement à certains habitants de la rue des Déportés à Chapelle-lez-Herlaimont dont la maison sociale faisant partie du parc immobilier de la Ruche Chapelloise est actuellement en rénovation.

 
Dans ce courrier figurant ci-après, il est notamment stipulé qu'à défaut de l'installation d'une boîte aux lettres conforme aux normes légales pour le 09 août 2018, la distribution du courrier par BPOST à leur domicile ne sera plus assurée.
 
Dans ce cas précis, la négligence des uns (La Ruche Chapelloise) fait le malheur des autres (les locataires)!
à cause de la Ruche Chapelloise, la distribution du courrier par BPOST sera probablement interrompue dès le 10.08.2018 pour certains habitants de la rue des Déportés à Chapelle-lez-Herlaimont

Partager cet article

Repost0
24 juillet 2018 2 24 /07 /juillet /2018 23:39

 

pétition citoyenne lancée dans l'entité chapelloise pour solliciter une réfection idoine de la rue Neuve à Piéton

Partager cet article

Repost0
24 juillet 2018 2 24 /07 /juillet /2018 22:55

https://defi.eu/zero-pointe-en-matiere-environnementale-pour-le-ps-chapellois/Environnement

Zéro pointé en matière environnementale pour le PS chapellois
 
Le mardi 29 décembre 2015

Le conseiller communal DéFI Bruno Vanhemelryck regrette que le PS de Chapelle-lez-Herlaimont ait retoqué sa proposition de résolution visant à utiliser, dans la Cité des Tchats, l’outil mis à disposition par l’Agence Wallonne de l’Air et du Climat pour aider à l’évaluation de la vulnérabilité au changement climatique à l’échelon communal.

Triste est de constater que le pouvoir exécutif local (PS) renonce à l’opportunité que représente ce diagnostic pour évaluer les risques auxquels la Commune de Chapelle-lez-Herlaimont est et sera exposée et, compte tenu des résultats qui ne seront dès lors pas obtenus, à mettre en œuvre diverses actions salutaires pour l’environnement.

Par son attitude totalement négative, le PS chapellois prouve une nouvelle fois son incapacité à veiller au bien-être de la population et son refus pur et simple de contribuer à garantir un avenir moins chaotique aux futures générations.

Partager cet article

Repost0
24 juillet 2018 2 24 /07 /juillet /2018 22:51

https://defi.eu/le-ps-chapellois-refuse-categoriquement-dadopter-une-charte-visant-a-lutter-efficacement-au-niveau-local-contre-le-dumping-social/

Emploi
Le PS chapellois refuse catégoriquement d’adopter une charte visant à lutter localement contre le dumping social !
Le mardi 15 décembre 2015

 

Bruno Vanhemelryck, conseiller communal AC/DéFI, déplore que le PS de Chapelle-lez-Herlaimont, ait rejeté sa proposition de résolution visant à adopter dans la commune une charte permettant de lutter efficacement contre le dumping social dans le cadre des marchés publics.

Force est de constater que les socialistes de la Cité des Tchats ne sont vraiment pas en phase avec le Ministre wallon des Pouvoirs locaux et de la Ville, Paul FURLAN (PS).

En effet, le Ministre de tutelle va prochainement adresser aux communes wallonnes une circulaire pour les inviter à respecter des principes similaires à ceux préconisés dans la motion communale de Bruno Vanhemelryck.

Encore une fois, l’attitude paradoxale du PS local démontre son incapacité à œuvrer pour le bien-être de la population.

Partager cet article

Repost0
19 juillet 2018 4 19 /07 /juillet /2018 09:22

Le système électromagnétique de répulsion des pigeons adopté par le PS chapellois n'est vraiment pas la panacée!

"Faut-il arrêter de considérer, de manière péjorative d'ailleurs, les oiseaux de la famille des Columbidae comme des pigeons?", telle est la question que se posent logiquement de nombreux administrés dans la Cité des Tchats depuis plusieurs mois!

En effet, selon un grand nombre de contribuables chapellois, ce dispositif de répulsion dispendieux (30.000,00 EUR), prôné par le pouvoir exécutif local "PS" pour tenter de lutter contre la présence des pigeons, est totalement inefficace, voire superfétatoire, comme le corroborent les 2 photos figurant ci-après montrant quelques pigeons, peut-être férus de politique, assistant du balcon de l'Hôtel de Ville chapellois à la réunion du Conseil communal du lundi 26 mars 2018.

Autre preuve irréfutable de l'inefficacité de ce "système", reconnue implicitement par le PS chapellois, les 2 avis, on ne peut plus explicite, apposés sur les fenêtres de la Salle du Conseil: "Merci de ne plus ouvrir les fenêtres du balcon.".

L'apophtegme "Qui est pris qui croyait prendre!" illustre parfaitement bien cette triste situation engendrée par l'application très stricte de la pensée unique, souvent erronée, du PS chapellois... qui considère malheureusement la plupart des citoyens comme des "vaches à lait" ou tout simplement des pigeons...

le système électromagnétique de répulsion des pigeons adopté par le PS chapellois n'est pas la panacée!
le système électromagnétique de répulsion des pigeons adopté par le PS chapellois n'est pas la panacée!

Partager cet article

Repost0
14 juillet 2018 6 14 /07 /juillet /2018 13:47

Durant la réunion de l'assemblée législative locale tenue le 25 juin 2018, lors de l'examen des comptes communaux 2017, le conseiller communal libéral social Bruno VANHEMELRYCK ("AC") a fustigé, une nouvelle fois, la rage taxatoire en vigueur dans la Cité des Tchats et déploré, entre autres, la dépense de 30.000,00 EUR consentie inutilement par le pouvoir exécutif chapellois (PS), comme le corroborent les photos prises le soir même, pour lutter contre la présence de pigeons...  Pour le mandataire de l'opposition ainsi que pour les citoyens les plus avisés, l'administré chapellois, à défaut d'être pris pou un pigeon, peut malheureusement être considéré ici comme le dindon de la farce...

25 juin 2018 - triste constat effectué devant les bâtiments communaux, au terme de la réunion du Conseil communal chapellois...
25 juin 2018 - triste constat effectué devant les bâtiments communaux, au terme de la réunion du Conseil communal chapellois...
25 juin 2018 - triste constat effectué devant les bâtiments communaux, au terme de la réunion du Conseil communal chapellois...
25 juin 2018 - triste constat effectué devant les bâtiments communaux, au terme de la réunion du Conseil communal chapellois...

Partager cet article

Repost0
14 juillet 2018 6 14 /07 /juillet /2018 13:27

Réunion du Conseil communal chapellois du lundi 25 juin 2018

Questions – Réponses

 

 

1°) solution à apporter d’urgence à la problématique du stationnement à la rue des Coquelicots

 

Je me fais l’interprète de nombreux riverains de la rue des Coquelicots, dans la partie en «cul-de-sac», qui se plaignent à bon escient des difficultés rencontrées pour stationner leur véhicule en raison d’un déficit flagrant d’espace disponible pour le stationnement.

 

Compte tenu de l’évidente carence quantitative en parkings dans ce quartier, serait-il envisageable, pour éviter toute détérioration dans les relations humaines et prévenir tous conflits, d’y prévoir des aires de stationnement perpendiculaires au trottoir, circonscrites par un marquage au sol et réservées prioritairement aux riverains, via l’octroi d’une carte spécifique gratuite, et limitées dans le temps pour les personnes extérieures, voire d’examiner la situation de deux rues avoisinantes présentant une configuration des lieux similaire, en l’occurrence les rues des Marguerites et des Pâquerettes?

 

 

2°) élagage indispensable des arbres de la rue du Chemin de Fer à Chapelle-lez-Herlaimont

 

Plusieurs habitants de la rue du Chemin de Fer déplorent la carence flagrante dans l’entretien des arbres jonchant leur rue, principalement en face de l’habitation «1», à proximité de l’entrée 3 de l’Atelier de Bascoup et ce, malgré leurs demandes récurrentes d’intervention.  En effet, le développement anarchique de la végétation lignifiée à cet endroit annihile l’effet positif des miroirs de circulation routière destinés à améliorer la visibilité des lieux et subséquemment la sécurité et pourrait, en raison des branches particulièrement encombrantes, provoquer diverses catastrophes (bâche d’un camion arrachée au contact d’une branche d’arbre imposante, chute de branches en cas de tempête ou d’orage…) aux conséquences dramatiques.

 

Pour des raisons évidentes de sécurité, serait-il envisageable d’émonder les branches nuisibles au plus vite?

 

 

 

3°) mise en place de la plate-forme de communication Web via le site Internet communal chapellois

 

Il y a plus de 5 ans, précisément le 12.11.2012, la majorité des conseillers communaux ont accepté une proposition de résolution initiée par mes soins visant à la mise en place d’une plate-forme de communication WEB accessible aux administrés chapellois via le site Internet de la Commune de Chapellle-lez-Herlaimont afin de développer une participation citoyenne active dans la gestion communale.

 

A plusieurs reprises, j’ai interpellé le pouvoir exécutif chapellois pour connaître l’état d’avancement de ce dossier et son hypothétique concrétisation.

 

Le 27.04.2015, il m’a été répondu que l’intercommunale IMIO avait remis prix pour cette option.

 

Durant le printemps 2017, cette initiative salutaire a été reprise par un groupement politique local qui, via un site Internet dédié, proposait aux administrés chapellois de signaler différentes anomalies décelées dans l’entité (éclairage public, avaloirs bouchés, défauts de voirie, dépôts d’immondices, dégradations, nuisances diverses…), sans véritable succès puisque la plupart des problèmes soulevés n’ont jamais été solutionnés.

 

Le 23.10.2017, Monsieur le Bourgmestre avait notamment déclaré qu’un informaticien engagé depuis avril 2017 travaillait sur la mise en place de cette plate-forme Web.

 

Le 26.02.2018, Monsieur le Bourgmestre s’était montré rassurant en précisant que cette plate-forme Web restait dans ses objectifs et que la plupart des demandes d’intervention des administrés étaient connues des services communaux.

 

En tant que conseiller communal et initiateur de ce projet, il me plairait de savoir si cette plate-forme de communication WEB sera implémentée très prochainement au site Internet communal chapellois.

 

Par la même occasion, je relaye la requête légitime de plusieurs citoyens pour trouver une solution idoine à divers problèmes persistants:

 

- à la rue du Castia, en direction du canal «Charleroi – Bruxelles», sur la partie droite de la chaussée, un poteau électrique est manquant et il en résulte que le câble électrique est, depuis plus de 2 ans, anormalement fixé aux branches de plusieurs arbres longeant la voirie, à proximité des poteaux ayant respectivement pour références 105/00255, 105/01541 et 10400T 11 10 2013 13;

 

- développement anarchique de la végétation dans certaines ruelles du futur quartier en transition à Godarville, notamment à la rue de Brouckère, entre les habitations «39» et «41» et entre les maisons «56» et «58» ainsi qu’entre les rues du Castia et de la Solidarité;

 

- accès particulièrement dangereux car pente glissante (solution à envisager: aménagement de marches avec une rampe) au sentier fréquemment utilisé reliant la rue de Manage aux garages situés à l’arrière de la rue des Pâquerettes et végétation envahissante;

 

- avaloir fortement abîmé à la rue des Marguerites, en face de l’habitation «29»;

 

- …

 

 

3 interpellations orales du conseiller communal libéral social Bruno VANHEMELRYCK (AC) formulées lors de la réunion de l'assemblée législative chapelloise du 25.06.2018
3 interpellations orales du conseiller communal libéral social Bruno VANHEMELRYCK (AC) formulées lors de la réunion de l'assemblée législative chapelloise du 25.06.2018
3 interpellations orales du conseiller communal libéral social Bruno VANHEMELRYCK (AC) formulées lors de la réunion de l'assemblée législative chapelloise du 25.06.2018

Partager cet article

Repost0
14 juillet 2018 6 14 /07 /juillet /2018 13:25

 

Réunion du Conseil communal chapellois du lundi 28 mai 2018

Questions – Réponses

 

 

1°) solution à apporter d’urgence à la problématique du stationnement à la rue Alphonse Briart

 

Je me fais l’interprète de nombreux riverains de la rue Alphonse Briart qui ont été décontenancés à la lecture de la missive envoyée le 16.04.2018 par l’Administration communale chapelloise, à l’initiative du Bourgmestre faisant fonction, M. Bruno SCALA, de l’Echevine de la Mobilité, Mme Céline MEERSMAN, et de la Directrice générale, Mme Emel ISKENDER.

 

En effet, dans ce courrier, il est vivement recommandé aux riverains, du moins pour ceux qui disposent d’un garage, d’y placer leur véhicule le plus souvent possible.

 

Or, malgré les démarches entreprises dernièrement par les services communaux compétents en matière de mobilité, en l’occurrence une visite des lieux suite aux griefs émis par un administré ayant acquis une deuxième voiture, force est de constater que, dans ce quartier, divers paramètres, non soulevés précédemment, engendrent des problèmes de stationnement, notamment:

 

1°) les riverains qui disposent d’un garage sont minoritaires, ne possèdent pas obligatoirement un véhicule et sont heureusement, démocratie oblige, totalement libres d’en jouir à leur guise;

2°) certains riverains louent un ou plusieurs garages pour leur(s) véhicule(s) dans le quartier, ce qui affecte sensiblement leur pouvoir d’achat;

3°) les places de parking actuellement disponibles, fort limitées, sont régulièrement «squattées» par des personnes extérieures (enseignants, ouvriers occupés sur des chantiers locaux, covoitureurs…) ou par les 11 propriétaires de la résidence 109, non-responsables de cette situation.  En effet, lorsque les riverains ont été avisés du projet de construction de ces 11 appartements comprenant, conformément aux contraintes urbanistiques, des aires de parking et des garages y afférents, situés dans ce cas précis à l’arrière du bâtiment, il n’était nullement stipulé que ces facilités de stationnement feraient l’objet d’un supplément financier particulièrement conséquent pour l’acquéreur;

4°) l’autorisation malheureuse de la construction de 7 garages consentie par le Collège communal chapellois en date du 24.04.2017 va inévitablement aggraver la situation et amplifier les conflits; décision d’autant plus incohérente que les autorités communales sont confrontées depuis de nombreuses années à cette problématique du stationnement dans l’entité chapelloise;

5°) …

 

Par conséquent, il me serait très agréable, en tant que conseiller communal, que vous apportiez quelques éclaircissements quant à ce rappel à l’ordre et à la décision favorable prise par l’Administration communale dans le cadre du dernier dossier, précisément la construction de 7 garages à la rue Alphonse Briart.

 

En outre, compte tenu de l’évidente carence quantitative en parkings dans ce quartier, serait-il envisageable d’y prévoir un stationnement réservé prioritairement aux riverains, via l’octroi d’une carte spécifique gratuite, et limité dans le temps pour les personnes extérieures?

 

 

 

 

2°) le site touristique délaissé de Claire Fontaine à Godarville

 

Peu de communes wallonnes peuvent se targuer de disposer d’infrastructures touristiques pouvant attirer quotidiennement, sur leur territoire, des centaines, voire des milliers de personnes.

 

A cet égard, sur le site Internet de l’asbl «Voies d’Eau du Hainaut», il est mentionné que «Le Centre de délassement de Claire-Fontaine est un domaine récréatif de plein air dans un cadre verdoyant, proche d’une réserve ornithologique. A proximité du lac, propice aux plaisirs nautiques et de pêche, se dresse un camping de passage.».

 

Malheureusement, cette «image d’Epinal», d’une part, ne reflète aucunement la réalité et, d’autre part, s’avère dramatiquement trompeuse pour les touristes de passage qui, dès leur arrivée, sont confrontés à l’état déplorable du Centre de délassement de Claire Fontaine et, dès lors, n’hésitent pas à quitter les lieux pour se rendre dans d’autres endroits plus accueillants.

 

C’est ainsi que j’ai pu personnellement constater, ces dernières années, une diminution constante du taux de fréquentation du site touristique godarvillois, atteignant cette fois des chiffres particulièrement bas et générant une situation attentatoire à sa viabilité.

 

En effet, depuis l’ouverture de la saison touristique, j’ai été interpellé, à maintes reprises, par des touristes médusés qui, conscients de l’impact très négatif que revêt actuellement ce site «touristique», voire du dégoût qu’il engendre, m’ont fait part de leurs griefs légitimes, notamment:

 

- le manque flagrant d’entretien et de propreté des aires de stationnement, des venelles, des infrastructures sportives et touristiques… du Domaine de Claire Fontaine;

- l’impossibilité de se sustenter ou d’étancher sa soif, voire de se rafraîchir en période de canicule malgré les risques y afférents, car la buvette, totalement insalubre, est fermée depuis plusieurs mois;

- l’absence de solution idoine temporaire à apporter d’urgence (exemples: food truck pour la nourriture et les boissons, toilettes publiques décentes…) pour palier certains manquements graves décelés dans ces infrastructures délabrées (buvette du camping abandonnée, installations sanitaires inaccessibles car démolies, bancs en bois pourris, toboggan et ponton surannés et dangereux, végétation envahissante…);

- …

 

En tant que conseiller communal, soucieux de l’image de notre Commune ainsi que de la santé et de la sécurité des administrés chapellois et des touristes, il me plairait que les responsables politiques compétents, précisément M. Karl DE VOS, Bourgmestre, garant de la sécurité sur le territoire communal, et M. Bruno SCALA, comptant le tourisme dans ses attributions scabinales, entreprennent promptement les démarches requises pour contraindre la Région wallonne, en tant que propriétaire, et la Province de Hainaut, en tant que gestionnaire via l’asbl «Voies d’Eau du Hainaut», à conférer au Domaine de Claire Fontaine, actuellement délabré et peu attrayant, tous les atouts d'un site touristique de premier ordre.

Partager cet article

Repost0
14 juillet 2018 6 14 /07 /juillet /2018 13:23

 

Réunion du Conseil communal chapellois du lundi 30 avril 2018

Questions – Réponses

 

 

1°) pas de label «Handycity» pour la Commune de Chapelle-lez-Herlaimont

 

Comme vous le savez, la Commune, lieu de vie quotidienne de tout un chacun, constitue le premier lieu d’intégration de la personne handicapée.  Afin de conforter l’engagement des Communes envers la personne handicapée, l’Association Socialiste de la Personne Handicapée (ASPH) a judicieusement rédigé une charte communale de l’intégration des personnes handicapées permettant à certaines Communes wallonnes et bruxelloises signataires méritantes d’obtenir le label «Handycity», gage irréfutable de leur prise en considération effective de la personne handicapée comme un citoyen à part entière.

 

Dans la Région du Centre, 4 Communes, en l’occurrence La Louvière, Manage, Soignies et Braine-le-Comte, ont obtenu dernièrement le label «Handycity» pour les récompenser des démarches entreprises afin de répondre aux 15 critères édictés par la charte communale de l’intégration de la personne handicapée initiée par l’ASPH concernant le droit à la différence, l’égalité des chances, la sensibilisation, les organes de consultation de la personne handicapée, l’accueil de la petite enfance, l’intégration scolaire et parascolaire, l’emploi, l’information et les services, le logement, l’accessibilité, le parking, les loisirs, les transports, la nature et la politique sociale.

 

En tant que conseiller communal favorable à la défense de toutes les personnes vulnérables, parmi lesquelles figurent notamment les handicapés, il me plairait de savoir si, à l’instar de la plupart des Communes wallonnes et bruxelloises, vous comptez prochainement adhérer pleinement à cette charte aux principes particulièrement louables?

 

 

 

2°) situation dangereuse persistante résultant de l’aménagement d’un trottoir traversant au niveau de la rue des Communes à Godarville

 

A l’entame de la réunion de l’assemblée législative chapelloise du 30.03.2015, il y a plus de 3 ans, je réclamais une solution salutaire à la situation dangereuse, quasi accidentogène, engendrée par l’aménagement d’un trottoir traversant au niveau de la rue des Communes à Godarville.  Pour rappel, la configuration des lieux s’avère particulièrement dramatique pour les personnes souffrant de cécité ou tout simplement distraites dans la mesure où aucune disposition n’est prévue pour signaler efficacement ce trottoir traversant…, accolé de surcroît à une route au trafic particulièrement dense.  Pour un piéton aveugle, la configuration initialement prévue et toujours d’application à ce jour complique sa localisation et son repérage dans l’espace public car, en toute logique, il ne dispose d’aucune façade à suivre pour le guider et la continuité du trottoir ne lui permet pas de savoir qu’il vient de croiser une rue.

 

Afin de rendre détectables et repérables les limites entre le trottoir traversant et la chaussée qu’il coupe, les autorités communales chapelloises m’avaient répondu à l’époque, par la voix de M. DELIGIO, qu’un crédit budgétaire de 10.000,00 EUR était prévu pour des aménagements spécifiques, notamment le placement de dalles podotactiles.

 

En réponse à une interpellation concernant ce même problème formulée par mes soins lors de la réunion du Conseil communal du 25.09.2017, Mme MEERSMAN confirma le budget de 10.000,00 EUR y afférent et me signala que M. DELIGIO me communiquerait la date de réalisation.  Monsieur le Bourgmestre ajouta que c’était toujours d’actualité, surtout aux endroits les plus fréquentés, notamment dans le centre de Chapelle-lez-Herlaimont.

 

Dans un article relatif au label «Handycity» paru le samedi 27.04.2018 dans l’édition du Centre du journal «La Nouvelle Gazette», Monsieur le Bourgmestre a déclaré avoir effectué des investissements concrets, notamment dans la pose de dalles podotactiles.

 

Par conséquent, je souhaiterais vivement obtenir, en tant que conseiller communal, pour la période s’étalant du 01.09.2017 au 31.12.2018, la liste exhaustive des endroits précis dans la Cité des Tchats où des dalles podotactiles ont été posées ou le seront, les dates respectives de réalisation de ces travaux ainsi que le détail des montants engagés pour ces différents chantiers.

 

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de brunovanhemelryck.over-blog.com
  • : Blog politique et informatif de Bruno VANHEMELRYCK, conseiller communal libéral social "AC" (DéFI, FDF, ex-MR) à Chapelle-lez-Herlaimont. Le contenu de ce site a pour objectif unique de documenter toute personne intéressée par les actions politiques menées principalement au niveau local et doit être utilisé uniquement à cette fin. Je ne peux, en aucun cas, être tenu pour responsable des actions fondées sur les documents ou articles disponibles à partir de ce site.
  • Contact

Recherche

Articles Récents